Premières lignes #4

Ami.e.s lecteur.ice.s, bonjour/bonsoir, j’espère que vous allez bien !

Nous sommes en décembre et qui dit décembre, dit romance de Noël. Alors, en ce jour, je vous propose de découvrir les premières lignes d’une nouvelle romance de Noël…

Premières lignes est un rendez-vous littéraire instauré par le blog Ma lecturothèque.

Premières lignes :

« Les mots blessants d’Antoine crachés la veille tournaient en boucle dans mon crâne, comme le ferait une musique de mauvais goût.

Je n’ai rien vu venir, Emy, m’avait-il enfin avoué sans aucune once d’émotion entre deux bouchées de nouilles sautées.

L’unique nouille présente dans la pièce n’était autre que moi ! Son manque de réaction était sidérant tant je me demandais si nous parlions bien de la même chose. Aucun mot ne voulait sortir de ma gorge devenue trop serrée et douloureuse. Mes yeux plongés dans les siens en quête d’un ultime sentiment à mon égard, je pris soudain conscience que notre histoire se terminait ce soir-là. Je mis tout en œuvre pour retenir les larmes qui étaient sur le point d’inonder mes joues. Je n’allais pas lui faire ce plaisir. Concentré sur le discours de l’animatrice météo aux allures de bimbo, Antoine continuait de remplir son estomac sans daigner me jeter ne serait-ce qu’un regard.

– Ce n’est pas croyable, il va encore pleuvoir demain ! râla ce dernier faisant sans s’en rendre compte tomber un vermicelle sur le tapis écru que j’aimais tant. Parfois, il m’arrive de vouloir plaquer Paris et son légendaire mauvais temps.

Ce dont j’avais cruellement envie, moi, c’était de le plaquer, lui, illico presto ! Et ça, il n’en avait pas encore conscience ! Bon sang, mais qu’est-ce qui clochait chez Antoine ? Après trois ans de relation, je n’avais pas droit à une meilleure explication ? J’hallucinais.

Ce mauvais pressentiment d’infidélité ne m’avait pas quittée d’une semelle depuis qu’Antoine avait été embauché à Bleue Vallée, une start-up parisienne d’application mobile qui se voulait révolutionnaire dans le domaine de la mode. Je n’y comprenais foutre rien, mais ce qui était certain, c’était qu’il prenait ce job très à cœur. Un séminaire de deux jours avec toute l’équipe avait été prévu pour la semaine précédente dans le sud de la France. Peu de messages, pas même un appel, je m’étais même demandé si je lui manquais vraiment. À son retour, bien sûr, je le trouvais changé. C’était à peine s’il me parlait ou s’intéressait à ce que j’avais fait en son absence. Il ne m’avait fallu qu’une poignée d’heures pour que mes doutes de jeunette amoureuse ne se transforment en soupçons plus que légitimes. Il n’avait même pas tenté de nier ou de trouver une excuse bidon lorsque je lui posai la question fatidique :

Est-ce que tu as eu une aventure avec Valentina ?

[…] »

Un mail au Père Noël – Sophie Castiglione, 2021.

Un mail au Père Noël

Synopsis :

« Les fêtes de Noël s’annoncent plutôt mal pour Emy. Fraîchement séparée d’Antoine après avoir découvert qu’il l’a trompée, Emy se désespère à l’idée de devoir passer le réveillon seule jusqu’au jour où une publicité atypique passe à la télévision. Un père Noël promet monts et merveilles à celui ou celle qui lui enverra un mail accompagné d’un unique souhait. Sur le coup, Emy n’en croit pas un mot… mais, finalement, au bout du rouleau, elle se lance et se confie. Le lendemain, persuadée que c’était une arnaque, elle s’aperçoit que le père Noël lui a répondu. Et si ce fameux mail avait le pouvoir de changer sa vie ? »

Autrice :

Sophie Castiglione est née le dernier jour de l’année 1992 à Marseille. Passionnée de lecture depuis toujours, elle dévore BD, mangas, romans, biographies… pour toujours revenir aux belles histoires d’amour. Blogueuse littéraire en 2015, elle réalise trois ans plus tard son rêve le plus précieux : publier son premier roman.

Valériane, alias filledepapiers🤍


2 réflexions sur “Premières lignes #4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s